BVMI : le grand départ ?

Notre seconde cigogne portant une balise GPS a quitté à son tour la Loire-Atlantique. BVMI se dirige actuellement vers le sud par sauts de puce.
Jusqu’où ira-t-il ?

 

BVMI depart

On voit ici son trajet du 8 septembre, premier tronçon de sa migration.

 

AIRU repart

Le lendemain BVMI a passé une journée dans le marais poitevin, en visitant plusieurs sites au sud de Luçon.

 

Depuis, BVMI semble continuer cette stratégie de déplacement vers le sud par petites étapes, le 12 septembre, il se trouvait sur les bords de la Charente au Sud de Rochefort (17).

Enfin, il est très intéressant de noter la différence de stratégie entre BVMI et AIRU (la première cigogne que nous avions balisé). En effet, pour l’instant AIRU migre beaucoup plus vite que BVMI, faisant de plus grand trajets et s’arrêtant moins longtemps.

Lire l’article sur le début de migration de AIRU sept 2015