AIRU est reparti

L’été s’achève aussi pour nos cigognes. Après la saison de nidification, les cigognes commencent à se préparer pour l’hiver et pour nombre d’entre elles c’est le début de la migration post nuptiale, direction le sud.

AIRU nous a appris l’an dernier qu’elle était une cigogne migratrice, qui allait jusqu’au sud de Marrakech.

Après avoir observé avec attention ses déplacements journaliers dans les marais de notre département pendant l’été, nous avons eu la surprise de la voir tenter un premier départ le 3 septembre. Après s’être ravisé et être resté une dernière nuit sur son nid, c’est le lendemain que AIRU a véritablement entamé sa migration. On observe sur la carte un trajet alors très rapide, reprenant pour l’essentiel des zones de haltes déjà connues. Depuis le 9 septembre, AIRU semble s’accorder sa première véritable halte migratoire à quelques Km au sud de Madrid, dans une zone d’étangs et de lagunes.

AIRU repart